Ce que vous devriez savoir sur l’amour

L’amour, un vaste sujet sur lequel je voulais écrire depuis longtemps car il semble évident et naturel que chacun teinte cette notion avec son propre vécu, ses propres expériences, ses propres croyances..

Aujourd’hui je vous propose un article sur cette fabuleuse énergie de l’amour, ce qu’elle EST, ce qu’elle représente, ce qu’elle implique et surtout ce qu’elle n’implique pas ET ce qu’elle n’est pas.

Nous croyons souvent à tort que l’amour peut être souffrance…

 

 

Mais qu’est ce qui fait souffrir dans le fond? Est-ce l’amour ou ce que l’on croit au sujet l’amour?

Est-ce que l’amour est une sorte d’épreuve par laquelle nous devons passer pour connaitre ce que c’est réellement ou nous permettons-nous injustement de teinter cette subtile essence de ce qu’elle n’est pas afin de justifier notre condition humaine et notre « imperfection »?

Juste un instant, ôtez toutes vos croyances au sujet de l’amour…Que ressentez-vous?

Sentez cette énergie dépourvue d’attachement, de croyances…

 

Comme tout ce qui nous entoure ou ce qui EST,  l’amour est une énergie, une force de vie.

 

 

L’amour en tant qu’énergie

 

Qu’entend-on dans le fait que l’amour soit énergie?

Nous vivons dans un monde qui est régit par certaines lois, comme les lois de la gravitation, l’écoulement linéaire du temps, la loi de cause à effet, la loi de « l’attraction »,…qui ne sont qu’une vison réductrice de notre monde, mais néanmoins bien réelle pour qui s’approprie et vit selon ces lois au quotidien.

Dans notre monde, tout est énergie; cela signifie que qu’il existe « une force » au-delà de l’humain, une force qui pourrait être exprimée ici, par tout ce qui est, tout ce qui existe, tout ce qui est vivant.

Nous pouvons observer cette force en action, lorsque l’on observe la nature croître, ou encore par les éléments extérieurs (comme le vent, la pluie,…), la rotation de la terre, les mouvements de celle-ci.

A échelle humaine, nous, humain, sommes simplement énergie (dans notre complexité!), mais nous pouvons sentir cette force en chacun de nous par le battement du cœur, les pensées, les émotions, les intentions, la création…

Toutes ces circonstances ne sont que les mouvements d’une énergie monumentale en action.

L’énergie est mouvement permanent..

L’énergie est imperceptible dans le sens nous ne pouvons percevoir le vivant, mais simplement le reflet de celui-ci par son expression matérielle.

 

L’énergie est une force subtile

 

 

solar-flare-601044_1280

 

 

 

L’amour vibre en soi

 

L’homme est énergie, il est une expression manifestée de l’énergie, dont la nature profonde est l’amour.

L’amour est donc la nature profonde de l’homme; seules ses croyances erronées, ou limitantes lui font croire qu’il n’a pas cette nature en lui, ou pire encore que l’amour est extérieur à lui, chez l’autre, ou qu’il ne peut que le trouver en l’autre.

L’homme croit qu’il peut aimer, ou s’aimer que si on l’aime d’abord…

Or, il est nécessaire de procéder de manière inverse pour vivre l’amour en tant que tel et expérimenter cette essence de manière saine et véritable; nous devons nous aimer nous-même afin de vibrer « amour » pour pouvoir attirer cet autre sur la même longueur d’onde…qui vibrera en retour de la flamme que nous émettons en nous.

Il faut comprendre que l’amour ne peut vivre qu’en soi. C’est une vibration.

Ce que nous apporte l’autre en retour n’est qu’une forme de « supplément » que nous avons déjà en nous, qui émet sur la même vibration, mais cet amour de l’autre ne peut se substituer à un manque en nous, et ne pourra jamais remplacer cet amour que nous n’éprouvons pas pour nous-même.

Lorsque l’on cherche l’amour en l’autre, lorsque l’on cherche son épanouissement à travers l’autre, la base est tronquée et cet amour, ce partage sur la durée ne pourra être viable sans quelques remous.

Nous ne retrouverons jamais en l’autre ce que nous cherchons en nous-même.

 

L’amour pour soi-même ne pourra jamais être remplacé par ce que l’autre peut éprouver pour nous; nous n’en n’aurons jamais assez, nous en demanderons toujours plus pour au final lui reprocher qu’il ne nous aime pas assez.

Alors qu’il suffirait juste que l’on s’aime un peu plus soi-même..

 

heart-590460_1280

 

L’attachement

 

Mais pourquoi souffre t-on autant de l’amour? Pourquoi sommes nous déçus de telle ou telle relation?

Pourquoi passe-t-on une vie entière à la recherche de l’amour, ce que nous confondons avec une forme de reconnaissance qui nous fait vibrer chaque fois que nous la ressentons?

Cette énergie que nous tentons de vivre à travers l’autre…

Pourquoi sommes nous à la poursuite de ce sentiment qui nous fait tant de bien, qui nous fait sentir vivante, épanouie, heureuse, joyeuse,…qui nous met des papillons dans le ventre et dans les yeux…?

 

Nous sommes juste à la recherche de quelque chose qui est déjà en nous…

 

L’amour est en nous, nous le possédons toutes car il est notre nature profonde. Nous devons le développer, le faire grandir chaque jour un peu plus.

Lorsque nous cherchons l’amour en l’autre, nous sommes dans la notion d’attachement.

  • L’amour n’est pas attachement
  • L’amour n’est pas souffrance, injustice, épreuve,..
  • L’amour pour une personne ne doit pas se fonder sur la peur de la perdre, ou sur le contrôle de ce qu’elle dit, de ce qu’elle fait, de ce qu’elle est ou veut faire..
  • Aimer ce n’est pas posséder l’autre, ce n’est pas éprouver de la jalousie,..
  • Aimer ce n’est pas projeter ses propres peurs, douleurs ou malheurs sur l’autre
  • Aimer ce n’est pas tout faire pour l’autre en s’oubliant soi-même
  • Aimer l’autre ne doit pas être la raison de combler un vide
  • Aimer l’autre ce n’est pas vouloir le changer
  • Dans l’amour, il n’y a pas d’attente….aucune.

 

Nous nous attachons parce que nous fuyons la solitude; beaucoup ressentent la crainte de la solitude, symbolisant une forme de « petite mort », de non-existence, de non-reconnaissance.

Rechercher, prouver, justifier, reconnaître sa propre existence à travers l’autre est une illusion.

Nous ne pouvons exister à travers autrui; vivre à travers l’autre c’est se renier, c’est penser que l’autre à plus de valeur que soi, c’est se manquer profondément de respect, dans sa nature originelle, dans sa personne.

 

Nous sommes la personne la plus importante pour nous.

 

Quel est donc le secret de l’amour?

 

Encore un secret que l’on ne nous a pas appris, que l’on ne nous enseigne pas à l’école ou lors de notre apprentissage de la vie, qui est conservé quelque part; un secret que tout le monde dit connaitre et vivre…

Mais cet amour que l’on nous apprend est faux, car il est basé sur une expression de peur ou d’attachement; il est fondé sur des croyances erronées.

 

Le secret de l’amour est de s’aimer soi-même, de se chérir, de prendre soin de soi, de s’aimer plus que tout au-delà des croyances erronées à son sujet…pour pouvoir aimer l’autre dans la forme la plus pure de l’amour.

 

 

  • L’amour c’est se respecter soi et respecter l’autre dans son intégrité.
  • Aimer c’est laisser l’autre libre, le laisser partir quand cela doit en être ainsi
  • Aimer c’est souhaiter au fond de soi le bonheur de l’autre, quoi qu’il ait fait, ou dit
  • Aimer c’est laisser l’autre libre de ses choix
  • Aimer l’autre c’est l’accepter tel qu’il est (avec ses qualités et ses défauts)

 

Si l’on n’aime pas de cette façon, cela met en évidence que nous avons des croyances au sujet de l’amour et que tant que celles-ci influent la relation à l’autre, cette relation ne se déroulera pas sur des bases saines.

Autrui doit être reconnu en tant que personne à part entière, et doit pouvoir évoluer en tant que telle au côté d’une autre dans une mouvance de partages sains et harmonieux.

Lorsque nous sommes « clairs » dans nos croyances au sujet de l’amour, notre vibration émettra et attirera cet autre qui nous convient..Mais la vie est apprentissage…

 

C’est cela la magie de l’amour…

 

Et vous de quelle manière vous ressentez l’amour?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *