Déposer ses valises..

Nous avons tous un vécu, un passé, des expériences ayant laissé des traces en nous.

Chaque expérience vécue laisse une empreinte en soi, une empreinte physique, émotionnelle, cellulaire…

Quand nous repensons à un évènement, il y a très souvent une émotions qui y est associée, quelque chose en nous que nous ressentons : cela peut être de la joie, de la tristesse, de la colère, de la rancœur, de la frustration, de la haine..

Quand il s’agit de joie, ou de bons moments, cela peut être agréable à revivre, à y repenser quand quelque chose nous ramène dans ce passé…mais pas toujours.

Ces émotions sont des empreintes qui « nous collent », que l’on traîne jusqu’aujourd’hui, dans notre présent.

 

Quels impacts ont-elles sur nous aujourd’hui?

Ces empreintes ne seraient-elles pas un frein à notre évolution, à nos projets, à nos aspirations?

Ne seraient-elles pas un indicateur de ce qu’il y aurait à « changer/transformer » en nous?

 

 

 

Déposer ses valises émotionnelles

 

Quoi que nous pensions de ce que l’on a vécu, nous avons tous nos limites dans la capacité à « digérer » ou intégrer certains événements.

Certains seront plus légers que d’autres mais tous auront un impact sur notre présent.

Aujourd’hui nous sommes le résultat de nos expériences.

Tout ce que nous avons vécu est en nous, dans notre conscient ou notre inconscient et nous en sommes le résultat. C’est à dire que ce que nous vivons aujourd’hui, que cela nous plaise ou non, est le résultat de toutes nos expériences passées.

Les choix que nous faisons aujourd’hui sont en résonance avec ce passé : tant que nous n’aurons pas fait la paix avec notre passé, tant que nous n’aurons pas intégré certaines expériences,….il aura toujours une influence sur notre présent.

Notre passé influe nos choix, nos aspirations : quand nous estimons que nous agissons pour de bonnes raisons, le passé peut s’avérer salvateur en tant qu’empreinte au présent, mais parfois il peut se passer l’inverse; nous agissons parfois pour de mauvaises raisons et encore le passé sera la source de ce choix.

Quels que soient nos choix, le passé en est la source….sauf si nous faisons ces choix « en conscience ».

 

Se libérer du passé

 

Le passé impacte notre présent par les expériences vécues et les empreintes dues à celles-ci.

Le passé, est le passé…notre vie est ici et maintenant.

Comment faire ses choix « en conscience » et surtout sans qu’ils ne soient impactés de ce passé ou de ces expériences plus ou moins bonnes qui influent nos choix d’aujourd’hui?

Nous pourrions dire qu’une bonne expérience passée pourrait avoir un impact positif aujourd’hui…oui……et non!

Cette émotion sera une référence pour la personne; alors elle sera toujours en recherche de ce même ressenti.

Lorsque l’on est dans le présent, et que l’on recherche de la joie ou de la gaieté, nous ne devrions pas avoir de point de référence émotionnelle, car nous nous fermons et nous enfermons dans un ressenti qui n’est plus ou que nous avons peut-être « idéalisé » par le biais de l’expérience.

Le ressenti, l’émotion est un point de repère et non une référence, c’est à dire que pour nos expériences d’aujourd’hui il est de mise de rester ouvert à ce que nous vivons, pour ne pas rejeter ce que nous ne retrouvons pas comme par le passé.

Il y a souvent confusion entre l’émotion et l’expérience vécue.

 

Dans le cadre d’une consultation, ou dans une démarche de développement personnel, nous utilisons les « bonnes » expériences (celles dont les émotions associées sont plutôt hautes en vibration comme la joie par exemple) en tant que point d’ancrage, car en effet elles permettent de guérir, s’affranchir de ce qui n’a plus besoin d’être.

Cela permet à la personne de se reconnecter à ces émotions qui apporteront un élément de « guérison » dans son présent, si la transformation doit se faire en ce sens.

 

Pour vivre dans le présent nous devons nous libérer du passé, non pas des expériences qui ne peuvent être changées, mais des émotions qui y sont associées.

Nous confondons souvent l’émotion et l’expérience; il s’agit d’un point subtil sur lequel nous devons naviguer entre le point d’ancrage (l’émotion) et l’expérience.

 

 

Se libérer des situations répétitives

 

Tant que nous ne sommes pas libérés de notre passé, tant que nous n’avons pas accepté des situations et surtout pardonné, nous risquons de voir des événements ou situations se répéter dans nos vies.

Nous l’avons tous vécus, et nous avons très souvent mis cela  sur le dos de « la malchance ».

Or, la malchance « à bon dos »….

 

Nous sommes les uniques créateurs de nos vies, les uniques créateurs de nos expériences…et des émotions que nous choisissons (inconsciemment) d’y associer.

A nous d’accepter ces expériences et d’en tirer des leçons…ou de laisser se répéter des choses qui ne nous plaisent pas du tout.

La clé ici est de comprendre que nous pouvons modifier tout cela en modifiant notre point de vue, mais aussi en modifiant les empreintes du passé.

A nous de faire le choix de dire NON à ces expériences et de décider de « couper » avec ces situations répétitives; prendre conscience de cela est un premier pas vers le changement.

 

Si vous faites ce que vous avez toujours fait, vous vivrez ce que vous avez toujours vécu… 

 

 

Faire la paix avec soi-même…

 

Lorsque l’on évoque le fait que nous sommes les uniques créateurs de nos vies, il ne s’agit en aucun cas de se rendre coupable, ni de s’affliger encore plus de « punitions » menant à la « sous-estime » de soi.

En tant que créateur de nos vies nous prenons la responsabilité de nos choix, de nos actes, mais aussi de nos succès et despossibilités infinies d’actions dans la vie.

Pardonner, se pardonner…est la clé pour reprendre sa vie en main, et d’en devenir le créateur libéré des expériences du passé.

Le pardon est un moyen de guérison puissant, c’est un outil de libération des émotions.

Faire la paix avec soi-même est le plus beau cadeau qu’il soit.

Nous sommes la personne, le corps avec lequel nous allons naviguer tout au long de notre vie, et parfois nous sommes notre pire ennemi…

 

Nous sommes la personne la plus importante dans notre vie

 

J’aime me répéter que la vie est belle, et elle l’est!

Changer de point de vue permet de se libérer du poids du passé quand celui-ci nous oriente dans une mauvaise direction.

 

Nous sommes les créateurs de nos vies, déposons les valises pour réaliser nos plus belles aspirations!

 

 

Crédit photo : pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *