L’attachement

L’attachement est teinté de beaucoup de croyances ou mécanismes propres à chacun.

Selon son vécu, ses expériences de vie, son éducation, la société dans laquelle il vit, l’être humain a tendance à créer des lien d’attachement envers toute forme de vie, humaine, animale, matérielle, végétale…

Et cela lui crée bien des souffrances, et conflits internes…

 

Mais pourquoi aimons-nous tant souffrir ?

Rappelons que la vie est impermanence.

Tout change, et cela peut se produire d’un instant à l’autre.

Nous le vivons chaque jour, même si nous croyons que nos journées se ressemblent parfois, cela n’est pas vrai.

Chaque jour la vie est différente, chacun est différent,…

De plus ce que nous pouvons « posséder ou avoir » un jour peut ne plus être le lendemain.

 

L’attachement prend sa source dans le sentiment de séparation.

 

En effet, beaucoup ont la sensation d’être séparé.

Séparé de l’autre, de la vie, de la Terre, du grand TOUT  (pour le nommer ainsi).

Ce qui s’exprime dans sa vie n’est qu’un reflet de ce que l’on vit en soi : si l’on se sent séparé, coupé de soi ou des autres, c’est que l’on a mis des barrières (conscientes ou inconscientes) un moment donné pour une raison précise, suite à une expérience de vie, une blessure, etc…

Il est intéressant de creuser un peu ce qui se cache derrière ce sentiment de séparation.

 

L’attachement est la source de bien des difficultés au sein des relations (amicales ou sentimentales).

L’amour n’est pas l’attachement, or on le confond souvent. (Lire article ici)

Aimer quelqu’un ce n’est pas l’emprisonner dans la relation, ni le posséder c’est le considérer dans son entièreté, en tant que personne (être ou conscience) et vouloir son bonheur peu importe ce qu’il est, dit, fait ou pense.

 

L’attachement, n’est ni bon ni mauvais en soi, à partir du moment où cela ne crée aucun conflit. Cependant qui dit attachement, dit souffrance au moment de la séparation, car rien n’est éternel ici, sur Terre.

 

Lorsque l’on comprend que tout est lié, que nous sommes tous issus de la même source, nous aurons conscience que la séparation n’est qu’une illusion.

 

C’est l’homme lui-même qui au travers de ses croyances bâtit des murs pour se séparer des autres.

 

Nous sommes tous attachés à quelque chose : faire une liste peut parfois être surprenant !

 

Derrière tout attachement se cachent des peurs : peur de manquer, peur d’être seul(e), peur de perdre son estime, peur de perdre une image, un statut, etc….

Vivre dans l’attachement est rassurant.

 

Quelques clés pour se libérer de l’attachement :

  • En 1er lieu s’ancrer à la Terre (par la méditation ou la visualisation)
  • La compassion
  • La méditation
  • Les petits bonshommes de Martel

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *