L’effet miroir, déloger ses vieux schémas

Dans notre quotidien se pose souvent la question des relations :

  • pourquoi nous entendons-nous avec certaines personnes et d’autres pas..
  • Pourquoi acceptons-nous certains comportement, et d’autres pas…
  • Pourquoi apprécions-nous certaines relations et d’autres ne sont pas du tout possibles pour une raison qui parfois dépasse notre entendement.
  • Quel est cet effet qui a un impact sur nos vies, notre façon d’être, notre façon de vivre….
  • Que refusons-nous de regarder en nous?

 

Notre miroir, c’est l’autre

 

L’effet miroir nous permet de nous voir en l’autre; autant dans un aspect négatif que sous un aspect positif.

En effet, l’extérieur, notre réalité est le reflet de ce que nous sommes à l’intérieur ou de qui nous sommes; c’est à dire que nous nous sommes construits au fil des années sous l’influence de notre éducation, de notre environnement social, éventuellement avec notre statut professionnel….et nous attirons à nous ce que nous sommes/ce que nous croyons au fond de nous.

 

Cette notion d’attrait, de miroir nous renvoie directement aux croyances, à nos schémas mentaux…

 

Les croyances sont tout ce à quoi nous croyons, au sujet de ce qui nous entoure, de tout ce qui nous concerne ou ce qui est en lien avec la vie, ou n’importe quel domaine de la vie.

Par exemple :

« Je crois que je ne suis pas capable d’accéder à tel poste.. »
« Je crois que je ne suis pas assez compétent(e)… »
« Je crois que un(e) tel(le) est meilleur(e) que moi.. »
« Je crois que je suis gros(se)… »

 

Une personne croyant qu’elle ne mérite pas un emploi en particulier, ne l’obtiendra jamais; ou si elle l’obtient elle ne le gardera sans doute pas longtemps : de manière inconsciente, elle fera ce qu’il faut pour ne pas le garder puisqu’elle pense au fond d’elle qu’elle ne le mérite pas.

Une personne qui croit/pense souvent que la vie est injuste, vivra dans son quotidien des situations qu’elle juge injuste : les situations vécues valideront ce qu’elle croit au fond d’elle -même.

Tant que ces croyances ne seront pas délogées (ramenées au conscient) et ensuite modifiées (de manière instantanée ou par d’autres outils tels que les affirmations, la méditation, le travail sur soi), nous seront amenés à vivre des situations qui se répéteront inlassablement ou nous vivrons des situations/événements qui n’évolueront pas dans le sens que nous souhaitons.

 

Nous sommes ce que nous croyons…

 

Les croyances sont donc ce que L’ON CROIT au fond de soi, ce que l’on a appris, ce que l’on nous inculque au quotidien, ce à quoi nous adhérons, ce que nous nous répétons au quotidien….(Il n’y a évidemment aucune connotation religieuse dans ce terme de « croyance » ici).

 

 

Comment « travailler » sur soi avec l’effet miroir?

 

La méthode :

Cette notion est simple à mettre en place et permet de « travailler » sur soi, ou d’entamer/poursuivre une démarche de développement personnel :

Lorsque l’on vit une situation inconfortable, il est de mise de se demander ce qui fait, ce qui provoque ce malaise en soi :

  • La situation résonne-t-elle avec sa propre histoire?
  • Y a-t-il un lien avec une expérience vécue dans le passé qui ne serait pas réglée?
  • Reste-t-il une empreinte émotionnelle qui réagit, et qui demanderait à être résolue?
  • Est-ce un hasard que des situations se répètent dans nos vies, parfois même des années plus tard?
  • Quelles sont les croyances auxquelles nous adhérons qui valident cette situation que nous vivons?

Il s’agit d’une démarche intérieure et de travail sur soi qui demandent à être traités avec sagesse et sincérité.

 

Bien que nous provoquions inconsciemment les événements et situations de nos vies, il est bon de prendre du recul et d’exécuter cette tâche avec bienveillance et respect envers soi-même.

Nous sommes les créateurs de notre vie avec nos différentes facettes; nous pouvons nous défaire de schémas qui nuisent à notre épanouissement, ou à l’évolution que nous souhaitons apporter à notre quotidien.

 

L’autre (ou la situation) étant un miroir pour soi, il nous renvoie ce que nous sommes au fond de nous-même.

 

Parfois c’est plaisant, dans d’autres circonstances beaucoup moins; c’est dans cette dernière situation que nous pouvons changer les choses et apporter les modifications nécessaires à notre épanouissement, et éviter de vivre des situations tendant à se répéter surtout lorsqu’il s’agit d’échecs.

L’effet miroir est un puissant outil de développement personnel pour qui souhaite entamer des modifications dans son quotidien.

 

Avez-vous remarqué cet effet miroir dans votre vie?

Sous quelle forme se manifeste-t-il?

 

 

Crédit photo : pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *