Le pouvoir de la visualisation

Dans une démarche de transformation de soi, on se demande souvent par quel bout commencer..

Souvent nous nous disons que nous voulons changer, qu’il « faut » que nous changions, mais il nous manque ce pas à faire, celui qui nous permet de nous « jeter à l’eau »….

Ce n’est pas facile de se jeter à l’eau alors que nous avons nos habitudes bien ancrées, celles dans lesquelles nous nous sentons en parfaite sécurité.

Ce qui fait peur, c’est l’inconnu…mais la transformation ne s’opère pas sans action, sans élargir sa zone de confort.

 

C’est l’action qui impose le changement.

 

Comme je le dis souvent, nous pouvons apprendre la théorie dans les livres, mais cela ne remplacera pas les actions que nous mènerons, l’expérimentation, le vécu.

Il ne s’agit pas de faire des choses extraordinaires, mais juste avancer pas à pas, à son rythme, en élargissant sa zone de confort peu à peu…

 

La visualisation précède la réalisation, le pouvoir de la visualisation c’est notre pouvoir de création.

 

Toute création est née d’une pensée

 

Pourquoi visualiser ?

 

Visualiser pour créer, pour attirer, pour changer, transformer.

Dans notre vie, nous attirons ce à quoi nous croyons, ce à quoi nous vibrons

Nous sommes comme des antennes à fréquences variables selon l’humeur, les émotions, les moments de vie…

Nous attirons à nous ce qui vibre sensiblement à la même fréquence…

 

Visualiser pour transformer son quotidien..

Une méthode pour commencer à opérer le changement (dans sa vie, en soi ou autre), est de s’adonner à la visualisation.

Pourquoi ne pas inclure cette activité mentale, dans son quotidien, plutôt que d’imaginer des scénarios catastrophes basés sur des peurs (souvent infondés!)

C’est un premier pas pour se lancer, se jeter à l’eau, une manière d’anticiper et de se donner tous les moyens possibles et accessibles.

 

Par expérience personnelle ou sur conseils professionnels, visualiser apporte une autre dimension des actions que nous avons à exécuter. Elle apporte comme une forme d’entraînement, un engagement, parfois aussi plus de motivation et d’entrain aller vers ce but.

Parfois encore des solutions arrivent sur notre chemin, nous pouvons aussi vivre des synchronicités.

 

Il est plus facile de faire quelque chose lorsque nous nous y sommes préparé ou entraîné ; la visualisation est un de ces moyens.

 

Vous avez sans doute remarqué que les sportifs de haut niveau répètent leur exercice ou leur prestation à venir mentalement avant la course (en ski, ou en course automobile par exemple).

 

La méthode 

1 – Se détendre : musique, nature, silence, bruit d’eau

2 – Savoir ce que l’on veut, le définir précisément

3 – S’entraîner à le voir (mentalement), le sentir, le vivre

4 – Voyez chaque détail de ce que vous visualisez

 

Et Le petit plus….

 

5 – Ajoutez des émotions : ce n’est pas grand chose, mais ça change tout. L’émotion sera le carburant pour la réalisation ; l’émotion de plaisir, de joie vous donnera la motivation d’agir concrètement , et peut-être que les « hasards »  de la vie faciliteront la concrétisation des événements que nous souhaitons.

 

Utiliser et user de son pouvoir de visualisation, c’est ouvrir une porte d’accès au bonheur, puisque c’est un pas que nous faisons vers la réalisation de ce que nous avons défini.

Visualiser semble ne pas être réel ou un peu farfelu pour le novice, mais le mental est incapable de distinguer le réel, de l’imaginaire.

Alors pourquoi ne pas s’y mettre maintenant?

 

Un peu d’entraînement  vous tente?

 

 

Exercice de visualisation

 

Nous allons effectuer un petit exercice de visualisation :

Visualiser un objet que vous aimeriez avoir, un objectif à atteindre…

Ici commençons par quelque chose de l’ordre de l’atteignable, car le but de la visualisation est d’avancer pas à pas, donc peut-être décliner votre objectif principal par plusieurs petites étapes.

Le but aussi est de « croire » cela possible; le pas à pas valide les possibilités.

 

  • Mettez-vous en position de relaxation, et respirez calmement.
  • Visualisez l’objet convoité sous toutes ses formes ou l’objectif à atteindre.
  • Évincez toute pensée qui implique le « comment faire pour l’avoir », focalisez-vous uniquement sur le but.
  • Imaginez la scène visualisée en incluant des « que c’est magnifique ! », ou si vous êtes entourés de personnes, exprimez la joie d’être entouré.

Poursuivez dans un sentiment de bien-être jusqu’à ce qu’il se renforce.

  • Incluez des émotions de plaisir, de joie, de gaieté,..ce que vous éprouverez le but atteint.
  • Lâcher prise!

 

Répétez cet exercice chaque jour ; soyez attentifs aux signes sur le chemin….

 

N’hésitez pas à partager vos résultats !

 

 

2 commentaires sur “Le pouvoir de la visualisation

  1. merci pour cet enseignement encourageant, je n’ai pas de mal à visualiser, même à ressentir les émotions qui vont avec, c’est dans la concrétisation du rêve ou de la vision que les choses bloquent un moment, cela dit, je ne veux pas me décourager, je crois aussi à la persévérance, et même si les échecs sont là, le découragement voir la dépression, je me dis que cela me permettra de mieux rebondir 🙂 merci pour vos conseils dans ce domaine, je crois au bonheur et à la joie de vivre que j’aimerais retrouver comme lorsque j’étais enfant..

    1. Merci pour votre commentaire Daniel,
      Lorsqu’il y a des difficultés dans la concrétisation, c’est que soit vous ne croyez peut-être pas à la réalisation concrète, soit vos attentes sont trop importantes (peut-être lâcher prise à ce sujet..), ou soit vous avez encore des croyances qui empêchent la réalisation, créant un conflit intérieur.
      Vous pouvez vivre la joie de votre enfance en vous y reconnectant ici et maintenant 🙂
      L’imaginaire ne pense pas en matière de temps (passé, présent, futur), et en ce sens tout est possible..
      Poursuivez dans votre pratique, mettez en place des choses pas à pas, en allant vers vos objectifs par paliers intermédiaires. Belle soirée à vous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *