Se libérer de la notion d’échec

« Ma vie est un échec… »

« J’ai eu plusieurs échecs au cours de ma vie… »

« Cette relation est un échec… »

 

Des échecs, vivre un échec, ou encore « se préparer » à l’échec est une notion assez répandue, lorsque l’on n’a pas atteint un objectif ou lorsque l’on vit un événement que nous n’avions pas prévu.

L’échec est une vision négative portée sur une situation qui ne nous satisfait pas, que l’on aurait souhaité ne pas vivre.

 

Y a -t-il une fatalité à ce que l’on vit?

Est ce que tout est écrit par avance?

Peut-on « choisir de vivre sa vie »?

….

 

L’échec en tant qu’étape de vie

L’échec, lorsque nous le qualifions de cette manière, nous emmène dans une vision négative de ce qui ne s’est pas déroulé comme nous l’aurions souhaité.

N’emploie-t-on pas la phrase « Subir un échec » ?

Subir un échec est lourd à porter en soi, c’est de l’insatisfaction portée dans sa vie, dans ses expériences de vie qui entachera certainement la suite des événements à venir.

En général, lorsque l’on vit un échec nous ne nous en vantons pas; c’est quelque chose que l’on garde pour soi, c’est un vécu intérieur qui parfois peut ronger jusqu’au plus profond de notre être et impactera le cours de sa vie, ses expériences futures ou peut-être sa motivation à poursuivre un certain cheminement.

 

Mais qu’est-ce que réellement un échec?

L’échec ne serait-il pas une étape de vie par laquelle nous devons passer pour aller vers des lieux autres?

Ne serait-ce pas une étape de vie pour accéder à quelque chose de bien meilleur pour soi?…….

 

Vivre un échec, est une étape peu confortable, c’est certain….

Vivre sa vie sur un échec, c’est donner de l’importance à une étape de vie qui est passée, révolue, et c’est l’impacter sur notre présent et notre futur si nous lui donnons une forme de « pouvoir ».

Être régit au présent par un échec passé, c’est embarquer pour une vie que l’on n’aura pas choisi, mais plutôt que nous subirons.

Nous ne serons plus acteur de celle-ci…

 

L’échec en tant que processus d’atteinte d’objectif

L’échec, si nous poursuivons avec l’utilisation de ce terme, peut être abordé en tant que processus d’atteinte d’objectifs.

En effet, nous passons certaines étapes pour arriver à nos objectifs…

Parfois plusieurs étapes nous sont nécessaires pour y arriver, mais le chemin, le processus, fait partie de ce résultat, et sans ces étapes il n’y a pas de résultat, ni d’objectif…

L’un ne va pas sans l’autre….

 

Lorsque nous regardons notre passé, nous pouvons dire que nous avons vécu des échecs si nous le souhaitons…

Mais nous pouvons aussi les regarder avec un œil « positif », c’est à dire qu’en étant tout à fait objectif, cet/ces événement(s) aura/ont certainement apporté d’autres éléments qui auront été positifs, ou des éléments qui font partie de ce processus toujours en cours et qui apportent « des clés », afin d’avancer..

Cela peut se traduire par des « signes » de la vie, des rencontres de personnes, aller dans des lieux  donnant des outils supplémentaires, trouver sur internet un site qui nous donne des informations, etc…

 

Les attentes que l’on a au sujet de certains objectifs sont parfois un frein au succès.

Nous nous attendons souvent à recevoir tel résultat, bien précis pour quelque chose que l’on souhaite; Sauf que parfois ce n’est pas exactement ce qui se passe.

Pour autant est-ce un échec?

Ce que l’on a reçu/vécu n’est-il pas meilleur que ce que l’on voulait?

N’est-ce pas ce qu’il nous faut à ce moment précis pour avancer/cheminer vers quelque chose de meilleur?

 

Nous avons le choix….

Le choix de voir les choses de façon négative ou de façon positive…

Tout dépend de notre façon de voir la vie et de la succession des événements que nous vivons..

Deux personnes ne vivrons pas un évènement de la même façon…

 

Changer de regard sur ses expériences

Il y a différentes façons de se libérer de ces expériences dites « moins bonnes » dans notre quotidien.

Les expériences sont ce qu’elles sont. En elles-mêmes elle n’ont pas de « saveur » particulière pourrait-on dire, ni de valeur..

Elles portent uniquement ce que nous leur attribuons, en terme de qualificatif ou en termes d’émotions, et cela en lien avec ce que nous sommes et ce que nous portons au fond de nous.

 

« Notre vie est le reflet de ce que nous sommes au fond de nous…

 

  • Perdre un emploi pour une personne peut être une catastrophe, pour une autre un tremplin pour un rêve qui pourra enfin se réaliser…
  • Rompre une relation avec son amour de jeunesse peut être déprimant surtout après vingt de mariage, mais que reste t-il dans une relation où il reste peu de choses parfois à partager?

 

Une expérience de vie peu bénéfique ne doit pas être un frein pour notre évolution, nos aspirations.

Parfois nous avons tendance a attacher trop d’importance à ce que nous avons vécu du fait d’émotions qui emportent sur la raison.

Nous vivons des expériences de vie, certaines agréables, d’autres beaucoup moins, mais nous avons la possibilité de nous libérer de fardeaux pesants pour rebondir et accéder à nos rêves malgré tout.

 

Mais si nous disons que l’homme est un être de raison, nous sommes avant tout un être portant, vivant des émotions, et un vécu résonnant avec ces mêmes émotions parfois vives, trop vives pour avancer ou cheminer vers ce à quoi nous aspirons.

L’échec en devient un, si nous décidons qu’il en soit un…

 

 

Des solutions existent…

L’échec n’existe pas, il n’y a que des expériences de vie.

 

Nous sommes des êtres spirituels, vivant une succession d’expériences.

Nous sommes également des êtres avec de gros potentiels et, pour la majorité, non exploités.

Nous avons les ressources en nous pour nous libérer de ce qui entrave à notre bonheur ou nos aspirations les plus hautes..

 

Quelques outils :

  • Le pardon est un outil de libération puissant pour soi, pour les autres.
  • Se détacher du passé en utilisant le lâcher prise
  • Rebondir et trouver la motivation pour avancer et se libérer des chaines des émotions
  • Redorer la confiance en soi et l’estime de soi
  • ….

 

Chacun mérite de vivre une vie de bonheur..

Soyons les créateurs de nos vies,  et cessons de vivre sous la domination des émotions les plus basses qui soient!

 

 

Crédit photos : Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *