Sortir de sa zone de confort

Aujourd’hui, chacun est à la recherche du bonheur, de la réussite, ou peut-être du succès, selon ses propres aspirations et la vison que l’on en a….

Comment accéder à ce bonheur que l’on s’imagine tant arriver « un jour » et comment le faire durer dans le temps?

Ne serait-ce qu’une motivation de l’égo/du mental que de courir après une possible illusion?

Nous avons tous un moment donné dans la vie vécu quelque chose d’inoubliable en termes de réussite ou de dépassement de soi.

Il s’agit dans de nombreuses situations, lorsque l’on approfondi « le pourquoi » de vouloir courir après quelque chose que l’on a vécu de bon pour soi.

 

Mais, est-ce que le bonheur ou le « vivre heureux » ne serait pas juste sortir de la routine et explorer ses potentiels?

 

La zone de confort

Ce que l’on appelle la zone de confort, c’est cet endroit ou nous nous sentons bien au quotidien, cet endroit où l’on se sent en parfaite maîtrise et contrôle de soi, de sa vie.

C’est une zone confortable, comme son nom l’indique, ou l’on se sent en sécurité, ou il y a très peu de place pour l’imprévu et donc pour la nouveauté puisque nous faisons en sorte, de façon inconsciente, de ne pas se trouver dans une situation qui pourrait nous rendre vulnérable.

 

Cette zone représente donc une barrière psychologique dont l’étendue ou la distance est propre à chacun, qui dépendra de la capacité d’ouverture à de nouvelles expériences ou non, et la tolérance « au risque ».

 

Certains individu n’auront pas de mal à parler en public alors que d’autres ne peuvent pas imaginer cette expérience…

 

Nous avons tous les capacités d’étendre cette zone de confort, de sortir de « nos frontières », de ce que l’on connait et aller un peu vers « l’inconnu » et laisser entrer la nouveauté dans nos vies.

 

Pourquoi sortir de sa zone de confort?

 

  • Évaluez en premier lieu votre zone de confort…
  • A quel moment vous vous sentez en sécurité et à quel moment vous vous sentez « menacé »?
  • Êtes-vous satisfait de votre zone de confort? Des points de cette zone peuvent-ils être améliorés?
  • Avez-vous des choses que vous souhaitez faire, mais que vous ne vous sentez pas capable d’exécuter?

 

Nous sommes nombreux à ne pas vouloir, ou ne pas pouvoir sortir de cette zone de confort pour des raisons qui sont propres à chaque individu.

Cela peut être dû à la timidité, au manque de confiance en soi ou d’estime de soi, ou à cause de peurs.

 

Si tu fais ce que tu as l’habitude de faire, tu récolteras ce que tu as toujours récolté – A. Einstein

 

 

Schémas conscients ou inconscient, « se jeter » à l’eau , ou croire que l’on a à gravir une montagne pour accéder au bonheur ou à ses rêves n’est qu’une pure illusion.

Ce peut être rassurant et plein d’espoirs, mais comment fait-on concrètement?

 

La méthode « pas à pas » permet de sortir de cette zone tout en ne se sentant pas « trop » menacé.

L’expérience de sortie sur des territoires inconnus apporte une forme d’adrénaline que l’on ressent, et celle-ci permet de jauger sa propre tolérance en termes d’expériences nouvelles.

Chaque nouvelle « petite » expérience apportera la volonté de recommencer et aller un peu plus loin : c’est le premier pas qui compte, c’est celui-ci le plus difficile mais il entraînera les suivants.

 

 

Les « trucs » pour sortir de sa zone de confort

 

En premier lieu, il s’agit d’en avoir l’intention.

Si l’on place son intention dans le fait d’améliorer sa vie au quotidien ou d’atteindre des objectifs concrets, la vison deviendra plus claire et le conscient aura les idées, ou encore le chemin d’action qui se profilera sera de plus en plus évident.

 

Le conseil ici est ne pas « trop » réfléchir » avant d’agir. C’est la règle des 2 minutes : si vous réfléchissez trop avant d’agir, vous n’agirez pas, car le mental va trouver mille et une raisons de ne pas agir. C’est une forme de protection inconsciente puisque vous allez vous rendre dans une situation que vous ne connaissez pas et qui (pour votre mental) sera menaçante; alors que cela n’est qu’illusoire de croire que l’on soit menacé.

  • Lorsque l’objectif est fixé, visionner sur les grandes lignes le chemin pour y arriver.
  • Noter ce que cela apportera dans le futur d’accéder à cet objectif (ce qui sera le carburant de la motivation)
  • Lorsque l’on se sent motivé, foncer…
  • Peut-être y aura -t-il des échecs malgré tout, ce sera là l’opportunité de modifier ce qui n’a pas marché
  • Peut-être y aura-t-il des ajustement en chemin…
  • Peut-être atteindrez-vous le résultat directement si celui-ci n’est pas trop élevé, car le principe ici est d’avancer pas à pas..

 

Avancer pas à pas, concrètement c’est…

– Faire des choses que l’on a jamais faites auparavant

– Briser la routine

– Repousser ses propres limites

– Se créer des objectifs ou des défis que l’on pense pouvoir atteindre pas à pas

– …

 

Ce que cela apporte :

Il est aisé d’imaginer les bienfaits du « sortir de sa zone de confort« , mais en voici quelques-uns (liste non exhaustive!) :

  • Gagner en estime de soi
  • Gagner en confiance en soi
  • Améliorer sa vie
  • Atteindre ses objectifs
  • Être heureux

 

Et vous, que faites-vous concrètement pour élargir votre zone de confort?

Quels sont-les freins selon pour agir?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *