La voix de l’âme

Lorsque je parle de l’accueil, j’évoque évidemment le féminin.
L’accueil est une caractéristique du féminin sacré, notre essence divine dans son expression.
C’est la réception de ce qui EST.
Tant dans le concret que dans les idées ou l’intuition.

 

L’intuition est une caractéristique du féminin trop peu exploitée.
Chaque jour lors des accompagnements ou lorsqu’on me relate des faits de synchronicité, je trouve cela vraiment magique.

 

Parce que la vie est magique si on décide de la voir ainsi.

 

Tout part de soi.
De l’invisible vers le visible.

 

Tant que cette notion ne sera pas intégrée l’alignement intérieur ne sera pas entier.

 

Et tant que nous cherchons les réponses à l’extérieur, on ne peut se sentir qu’incomplète.

 

Notre âme souhaite que nous nous retrouvions.
Les expériences, même difficiles, sont là pour nous faire grandir.
On trouve cela injuste parfois, mais c’est le chemin pour intégrer, dépasser, grandir et aller vers un alignement intérieur.

 

Des parts de soi restent figées dans des expériences passées.
De l’énergie, un bout de son âme bloquée ailleurs qui se traduit par de la rancoeur, de la colère, de la tristesse.
Un jour, on se sent bien, puis un autre on retombe, jusqu’à ce qu’on décide d’accueillir et regarder sincèrement ce qui se passe.

 

On peut ressentir un vide aussi.
Ce vide intérieur est la voie que votre âme à choisi pour vous faire comprendre que quelque chose est à dépasser, en commençant par reconnaître ce vide pour le combler peu à peu.

 

Rien n’est éternel.
La vie est est en perpétuel mouvement.

 

:: Quelle part de vous demande à être révélée ?
:: Quelle aspect de votre vie ne fonctionne pas comme vous le voulez ?
:: Qu’avez-vous laissé derrière vous qui demande à être guéri ?

 

La vie n’est pas une succession d’épreuves ou de difficultés, c’est un cheminement, une voie jalonnée d’expériences que l’on juge trop parfois.

 

Parce que lorsque nous choisissons de regarder avec sincérité ses propres expériences, avec recul, avec un regard d’observateur, on se rend compte que ce n’est pas pour nous faire souffrir, ou parce que nous le méritons.
Non.
Ce sont des expériences pour nous faire grandir un peu plus chaque jour.

 

Parce que notre âme est juste venue expérimenter, grandir, évoluer, mais aussi prendre du plaisir et vivre une vie emplie de joie.

 

C’est la joie qui la motive.
C’est la joie son carburant.

 

:: Que pouvez-vous ajouter dans votre vie pour nourrir votre âme ?

 

Accueillez ce qui pourrait vous donner de la joie, puis faites ce que votre âme vous demande aujourd’hui…

 

 

 

Rejoindre le programme en ligne >> Toutes les infos ici

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *